Le CBD, une alternative naturelle aux traitements contre la ménopause

Cet article est le troisième et dernier d’une série de 3 sur le sujet de la ménopause.
Notre premier article définit la ménopause, l’âge à laquelle elle arrive et les effets indésirables associés.
Notre deuxième article liste les traitements naturels, les régimes et les plantes qui peuvent lutter contre ces effets indésirables.

Dans le précédent article, nous affirmions que l’huile de CBD pouvait être un excellent complément alimentaire pour lutter contre les effets indésirables de la ménopause.

Dans notre article consacré au bien-être, vous découvrerez en quoi le CBD peut vous aider à améliorer votre bien-être, à vous relaxer et à améliorer votre sommeil.
Parmi la liste des troubles liés à la ménopause, le CBD pourrait vous aider à réduire voire éliminer :

  • La sensation de fatigue permanente ;
  • L’irritabilitĂ©, l’anxiĂ©tĂ©, le stress, les sautes d’humeur, voire la dĂ©pression ;
  • Les douleurs articulaires.

Un autre élément et c’est l’objet de cet article a été récemment découvert. La prise d’huile de CBD permettrait de réduire voire éliminer les bouffées de chaleur et les suées nocturnes qui peuvent survenir lors de la ménopause.

Rôle de la sérotonine

L’une des conséquences de la ménopause est la diminution de la sérotonine (aussi appelée hormone du bonheur).
Cette diminution est liée à la chute de la production d’oestrogènes.

La sérotonine est un neurotransmetteur qui régule :

  1. L’humeur
  2. Le sommeil
  3. L’appétit
  4. La douleur
  5. La température corporelle

Durant mes lectures sur le sujet, j’ai découvert que lors de la ménopause, votre corps décide d’activer le système de refroidissement bien avant la norme, soit après une hausse de 1,5°C contre 3°C en temps normal.

Et comme le corps lutte contre la chaleur en produisant de la chaleur…

SĂ©rotonine

CBD et sérotonine

Le CBD viendrait agir sur les récepteurs du système sérotoninergique.

Ci-dessous un schéma expliquant sur quels récepteurs le CBD se fixerait pour jouer son rôle de régulateur.

Les recherches scientifiques sur le lien entre CBD et bouffées de chaleur restent encore limitées sur ces derniers points.
Tout a démarré finalement avec les retours d’expérience de nombreuses femmes qui ont testé l’huile de CBD. Suite à ces informations, les chercheurs ont essayé de déterminer les conséquences d’une prise de CBD sur la ménopause.

Un autre article nous dit que l’anandamide endocannabinoïde (AEA) peut jouer un rôle dans la capacité de notre cerveau à réguler la température.
Malheureusement, l’AEA est rapidement décomposée dans l’organisme par une enzyme appelée FAAH.
Le CBD serait en mesure de bloquer la production de l’enzyme FAAH, permettant ainsi d’améliorer la régulation de la température.

Système sérotoninergique

Conclusion

Si vous avez déjà suivi le CBD pour des problèmes d’anxiété et surtout de sommeil, vous savez qu’il faut un temps d’adaptation assez long et une concentration de CBD qui peut varier de 3 à 20% ou 30% pour ressentir les bienfaits.

Selon les retours des consommateurs et de nos clients, pour les effets indésirables de la ménopause, une concentration initiale de 3% suivie de 5% permettraient de voir les premiers résultats.

Si vous souhaitez en savoir plus sur notre huile de CBD, découvrez notre gamme.

Sources :